My Little Pony : Rêve Équestre

Jeu de rôle par forum (RP) ayant comme contexte le monde de My Little Pony : Friendship is Magic
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tesla Clarity

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tesla Clarity

avatar

Masculin Messages : 27
Age : 24

MessageSujet: Tesla Clarity   Lun 19 Déc - 20:24

Tesla Clarity

Informations Générales

    ~Nom: Tesla Clarity

    ~Âge: Adulte

    ~Sexe: Etalon

    ~Race: Poney terrestre

    ~Talent Spécial: Horloger

    ~Cutie Mark: Une montre de poche

Description

    ~Apparence: Tesla est un étalon à la robe bleue. Sa crinière ébouriffée et sa queue en désordre sont blanches, ce qui lui vaut souvent d'être pris pour plus vieux qu'il ne l'est en vérité. Il est de stature plus frêle que les autres étalons, ayant toujours préféré les études au sport ou aux loisirs physiques. Il a peu de muscles, et ne pèse pas bien lourd. Il porte des lunettes rondes qui lui servent pour lire. Il en utilise une autre paire pour l'horlogerie, un peu plus sophistiquée.

    ~Personnalité: Tesla est quelqu'un de plutôt sociable, avec qui il est facile d'avoir une conversation. Cependant, il a tendance à étaler sa science, ce qui peut énerver ses interlocuteurs. Il est très fier de ses réalisations: en dire du mal peut s'avérer dangereux. Il est extrêmement pointilleux quant à l'heure, et ne supporte pas les retards. Si lui ou l'une de ses connaissances sont impliqués dans un conflit, Tesla préférera battre en retraite plutôt que de s'imposer. La solitude ne lui sied pas vraiment, et il cherchera à avoir des contacts plutôt qu'à les éviter.

Histoire

    ~Origine: Fillydelphia

    ~Histoire: Tesla est né à Fillydelphia de parents plutôt modestes. Enfant, Tesla était très curieux et s'intéressait à tout. Il fallait souvent le réprimander, car il s'occupait d'affaires qui ne le concernait pas. Lorsqu'il rentra à la maternelle, la maîtresse prit la place des parents, et dut le punir régulièrement, à cause des bêtises qu'il commettait. Il devint le sujet de moquerie préféré des autres enfants, et Tesla se sentit rejeté. Il n'avait pas de camarade de jeu, et tout le monde l'évitait ou riait de lui. Ses parents, voyant bien que Tesla se sentait mal, tentaient tant bien que mal de le réconforter. L'amour qu'ils lui portaient était son seul réconfort.

    Vint le temps de l'école, où les choses allèrent mieux. Il fut accepté par quelques camarades, et son comportement évolua dans le bon sens. De plus, il se découvrit une passion pour l'étude. Bien étrange de la part d'un élève qui traînait en queue de peloton. Encouragé par sa maîtresse et ses parents, Tesla rattrapa le retard au fil du temps. Progressivement, il grignottait des places, et finalement, lors de sa dernière classe, il finit quatrième du classement. Ses parents, fiers de lui, lui offrirent un cadeau: une montre de poche. A l'intérieur, ils avaient fait graver: "A notre fils dont nous sommes si fiers". Tesla était fasciné par cette montre. Voir les aiguilles tourner toutes seules le rendait admiratif. Il comprit alors à quel point il était ignorant, et décida de poursuivre ses études. Mais quelque chose le tracassait... Sa cutie mark n'était toujours pas apparue. Oh, il considérait cela comme une simple décoration, mais tout de même, tous les poneys n'étaient-ils pas censés recevoir cette cutie mark? Il parla de ce problème avec ses parents, qui voulurent le rassurer en lui avouant que leur cutie mark n'était apparue que très tardivement. Tesla fut satisfait de cette réponse et décida de ne pas s'en soucier plus que ça.

    Tesla entra à l'Université Fillydelphienne des Sciences pour y étudier la physique. Cependant, un certain malaise s'était installé en lui: dans sa classe, il n'y avait que des licornes. Ces poneys, doués pour les études, possédaient un avantage redoutable par rapport à lui: leur magie. Alors que lui devait tourner les pages de ses livres avec son sabot, les licornes n'avaient qu'à utiliser l'un de leurs sorts basiques. Pour écrire, Tesla se servait de sa bouche, tandis que ses camarades utilisaient leur magie. Le malaise se changea en frustration lorsque les licornes commencèrent à le charrier. Au début, tout allait bien, ce n'était que quelques piques, il avait subi bien pire en maternelle. Mais les piques se transformèrent en dagues, et à chacune de leurs paroles, Tesla sentait comme une lame de métal froide pénétrer dans son coeur. Les remarques sur sa cutie mark inexistante, sa façon d'écrire, de tourner les pages... Il revivait le cauchemar d'être rejeté par tout le monde. Même ses professeurs l'encourageaient à quitter l'Université.

    Ce jour-là, il pleuvait. Tesla se dépêcha de rentrer. L'Université l'exaspérait, mais il parvenait à étudier, et il n'y avait que ça qui comptait. Il arriva enfin dans la rue de sa maison lorsqu'il vit un attroupement autour de sa maison. Inquiet, Tesla se rapprocha à grande vitesse. Les poneys le regardaient avec un air désolé. Il gallopa jusqu'à sa maison, et y entra pour assister à une scène consternante. Le médecin auscultait ses parents, au regard absent. Le garde royal s'avança alors vers lui. Il lui annonça la triste nouvelle: ses parents avaient été retrouvés dans l'Everfree Forest, avec la mémoire effacée. Ils avaient dû assister à une scène à laquelle ils n'auraient jamais dû être présents. Tesla fonça dans sa chambre, les yeux humides des larmes qui coulaient sur ses joues, se saisit de la belle montre, et vint se présenter à ses parents. Ceux-ci avaient tout oublié à propos de Tesla. Aucun souvenir ne leur était resté. Les calins, les réconforts, les encouragements... Tesla leur montra le message gravé à l'intérieur de la montre. Aucune réaction.

    Tesla explosa en larmes. Il était seul, maintenant. Ses parents étaient sa seule source de réconfort et d'amour. Il devait à présent lutter tout seul contre ce monde qui voulait sa peau. Le garde royal tenta de le calmer, en lui assurant que tous les moyens allaient être mis en oeuvre pour retrouver les coupables, que les meilleurs médecins de Fillydelphia tentaient de trouver un contre-sort, que même s'ils n'y parvenaient pas, le temps pourrait leur rendre ce qu'ils ont perdu... A ce moment là, Tesla prit sa montre et tourna les aiguilles frénétiquement, pour "faire avancer le temps". Il avait perdu la raison, et toute logique lui était impossible. Voyant que cela n'avait aucun effet sur sa mère et son père, il en déduisit que sa montre était cassée.

    Il gallopa aussi vite qu'il le put jusqu'à l'échoppe de l'horloger de Fillydelphia. La porte du magasin était fermée. Tesla tambourina avec ses sabots sur la porte. Il était trempé, il avait froid, mais il devait absolument réparer sa montre pour sauver ses parents. Une silhouette apparut par la fenêtre, accompagnée par des grommèlements. La porte s'ouvrit sur une licorne, un étalon à la carrure intimidante, l'horloger: Zuzu le Précis. Zuzu n'aimait pas être dérangé alors que son atelier était fermé. Il reçut Tesla de façon sèche. Celui-ci le conjura de réparer sa montre pour que ses parents puissent récupérer la mémoire. Zuzu, un peu confus, fit entrer l'étalon bleu dans son échoppe, et lui demanda de raconter toute l'histoire. Lorsqu'il eut finit, l'horloger, ayant conscience de la détresse de Tesla, décida de réparer sa montre, bien qu'elle fut en bon état. Voyant l'intérêt que le jeune étalon portait à l'opération de réparation et les regards insistants qu'il lui lançait, l'horloger concéda l'explica tion de son travail. Tesla buvait ses paroles. Il n'avait jamais été aussi intéressé par quelque chose.

    Lorsque Zuzu eut fini d'inspecter la montre, il la rendit à Tesla, qui s'était calmé. Il regarda la montre, et se raisonna: "Ce n'est pas en avançant les aiguilles d'une montre que je ferai avancer le temps. Si attendre est le seul remède, alors j'attendrai. J'attendrai autant qu'il le faudra." L'horloger apprécia ce trait d'esprit. Cet étalon en avait dans la caboche. En plus, le mécanisme de la montre l'intéressait fichtrement... Seulement, c'est pas une licorne. Il laissa partir Tesla, qui franchit la porte de l'horlogerie pour rentrer chez lui. Zuzu le regarda s'éloigner... puis fonça pour rappeler l'étalon bleu dont il voulait faire son apprenti. Tesla, honoré de la proposition, et se rappelant de l'expérience qu'il avait eu peu de temps auparavant, accepta.

    Tesla n'était pas une licorne, et dans le monde du détail, sans magie et uniquement des sabots, il n'était pas facile de se faire une place. Mais avec du courage et de la persévérance, il parvint à utiliser les outils de base. Il avait quitté l'Université pour se consacrer à l'apprentissage. Il apprit les différents composants d'une montre, les mécanismes, les rouages, les pièces... Zuzu lui expliqua tout en détail, et Tesla n'en perdait pas une miette. Ses tentatives pratiques afin de créer une montre furent de plus en plus réussies. Puis finalement, un jour, alors qu'il referma la coque protectrice du mécanisme et qu'il remonta sa montre, les aiguilles se mirent à bouger, et l'on entendait le bruit caractéristique du fonctionnement: le fameux tic-tac. Tesla avait réussi à créer une montre fonctionnelle. Une lumière apparut sur son flanc. Il se retourna et contempla avec fierté sa cutie mark: une montre de poche, plus précisément celle-là même que ses parents lui avaient acheté avant l'Université. Il savait à présent à quoi il voulait consacrer sa vie: l'horlogerie.

    Il passa encore quelques années auprès de son maître pour se perfectionner. Zuzu était fier de son apprenti: attentif et doué, il effectuait un travail incroyable. On ne voyait pas de différence entre le travail d'une licorne et de Tesla. Finalement, lorsqu'il lui avait tout appris, l'horloger fit de son apprenti un véritable horloger. Tesla n'avait jamais été aussi fier. A présent qu'il était devenu horloger, il lui fallait son propre atelier. Zuzu lui conseilla Ponyville, une ville calme et paisible où il fait bon vivre. Et qui a besoin d'un horloger. Tesla fit ses valises, embrassa ses parents, enfin ces gens qui vivaient avec lui, puis prit la route. Zuzu l'arrêta juste avant de sortir de la ville.

    "Tu sais, petit, je m'appelle Azurean. Zuzu, c'est un surnom. Appelle-moi Azurean, la prochaine fois.
    - Très bien. Merci pour tout, Azurean.
    - Oh, t'en fais pas... Tiens, prends ça, ça te sera utile."

    Zuzu lui donna une paire de lunettes, mais pas n'importe laquelle. C'était les lunettes avec lesquelles il travaillait sur les mécanismes. Plusieurs zooms possibles, parfaitement adaptées... Ce cadeau était un immense honneur. Tesla remercia chaleureusement son mentor, puis prit la route, destination Ponyville.

    Actuellement, Tesla Clarity gère son horlogerie à Ponyville. Il a peu de clients, mais cela l'arrange: il va régulièrement à la bibliothèque pour faire des recherches sur les sorts d'Amnésie, afin de trouver un remède pour ses parents.

    ~Famille et Amis: Ses parents ayant perdu la mémoire, il n'a plus vraiment de famille. Il n'aucun véritable ami, et ses seules connaissances sont ses clients.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
Admin
avatar

Masculin Messages : 82
Age : 22

Personnage
Race: Alicorne
Sexe du Personnage: Féminin
Cutie Mark: Lune

MessageSujet: Re: Tesla Clarity   Lun 19 Déc - 20:33

Vraiment pas mal, bon travail.

Validé, bien entendu, rien à redire sur ce personnage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reveequestre.forumactif.com
 
Tesla Clarity
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Effet Hutchinson ou effet antigravité.
» Une évasion musclée, le retour au sources (Flash-Back).
» Chapitre 1 - Les bases défensives
» MAJ Juillet 2014
» Vos avis sur mon premier village hdv 9

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Little Pony : Rêve Équestre :: Votre personnage :: Profils de Personnages :: Personnages validés-
Sauter vers: